la_maison_des_canuts_panneau.jpg
Le musée lyonnais - la Maison des Canuts - retrace l'histoire de la soierie lyonnaise depuis cinq siècles. © Xavier Caré / Wikimedia Commons
Textile

Sébastien Jarrot : « La région lyonnaise a un savoir-faire en matière textile »

par

Textile Sébastien Jarrot : « La région lyonnaise a un savoir-faire en matière textile »

Au pays des Canuts, la soie côtoie de nouvelles fibres aux propriétés étonnantes, puisque c’est à Lyon que Sébastien Jarrot a choisi de fonder Skeed®, une ligne de vêtement de protection pour motards, hautement technologique.

Quelle est la technologie de Skeed® ?

Sébastien Jarrot : L’industrie textile peut être considérée comme traditionnelle, mais elle innove en permanence ! Aujourd’hui, nous sommes capables d’intégrer énormément de technologies dans un fil et dans la fabrication du tissu pour offrir une protection maximale aux motards avec des vêtements confortables et attrayants.

Notre technologie repose sur la fibre Kermel® utilisée depuis les années 50 par les pompiers, les pilotes de chasse, les forces spéciales, etc. Grâce à un partenariat de R&D avec la société Kermel, nous continuons de développer des technologies de pointe en textile. Par exemple, en mars, nous lançons le premier jean au monde à associer deux technologies : la fibre Armalith®, pour la résistance à la déchirure et à la coupure et la fibre Kermel® pour la protection contre les brûlures. Ce jean offre les meilleurs niveaux de protection et de confort au monde, sans pour autant délaisser le look puisqu’il a l’aspect d’un jean urbain normal.

 

Quels sont les atouts de la région lyonnaise dans l’innovation textile ?

S.J. : Nos fils sont transformés en tissu sur des métiers à tricoter qui sont tous situés dans la région lyonnaise : Lyon, Saint-Étienne, la plaine de l’Ain, etc. 80 % de notre valeur ajoutée est donc produite dans la région, ce qui nous permet d’obtenir le label French Fab. La région lyonnaise a un vrai savoir-faire en matière textile. On peut s’appuyer sur des compétences expertes disponibles. De même, le tissu industriel de la région lyonnaise est important avec des clusters dans l’innovation textile dynamiques, comme à Saint-Étienne.

 

Plus généralement, quels sont les atouts de la France pour un entrepreneur ?

S.J. : Le marché domestique français est très important. C’est le deuxième plus vaste d’Europe (après l’Allemagne) avec une population en croissance, un revenu moyen élevé et une structure de marché stable. Par exemple, en France, les relations clients fournisseurs sont sereines parce qu’elles sont bien cadrées.


Autre avantage, la France est vraiment devenue une terre d’entrepreneurs. J’ai pu conserver mes revenus de Pôle Emploi pendant les 15 premiers mois du lancement de l’activité, ce qui a permis de consacrer l’ensemble des premiers revenus au financement du développement produit, commercial et marketing.

 

Comment êtes-vous accompagnés par Business France ? 

S.J. : Business France nous a aidés à trouver un partenaire en Allemagne. Depuis, les exportations vers l’Allemagne représentent 15 % de notre chiffre d’affaires. Notre objectif est maintenant de renforcer ces exportations et de toucher l’Espagne, l’Italie et la Belgique.

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

 

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …