Chateau de Versailles
Mister_Knight / Shutterstock.com
Culture
par

« Versailles, monument de l’excellence française ! »

Joyau sans pareil du patrimoine national, le château de Versailles brille de tous ses feux plus de trois siècles après sa construction par le Roi-Soleil et continue d’attirer chaque année des millions de touristes. Spectacles et concerts sont une composante majeure de la magie et du rayonnement planétaire des lieux. Laurent Brunner, directeur de « Château de Versailles Spectacles », nous livre son regard sur un chef-d’œuvre vivant qui n’a pas fini d’émerveiller le monde. 

LetsgoFrance_Laurent Brunner_Versailles

LetsgoFrance_Laurent Brunner_Versailles, par LetsgoFrance

Quel est le rôle de l’organisme que vous dirigez ? 

Laurent Brunner : Château de Versailles Spectacles est l’entreprise qui organise l’ensemble des spectacles et concerts donnés à Versailles, en intérieur comme en extérieur (grandes eaux, pyrotechnie …). Ces événements accueillent 1,6 millions de spectateurs par an, un chiffre à la mesure de l’image et de la force d’attractivité de Versailles. Nous avons un actionnaire unique, l’Etablissement public du Château de Versailles, mais notre fonctionnement est celui d’une structure privée.

 

Vous fonctionnez en grande partie grâce au mécénat privé, en quoi est-ce original ?

L.B : Nous gérons l’Opéra et les spectacles de plein air sans aucun argent public. C’est, à cette échelle, un format économique unique en France et même en Europe. D’autant plus que nous avons plusieurs lieux d’exception : l’Opéra Royal, qui est la seule salle lyrique au monde dont la programmation soit pour l’essentiel composée d’œuvres antérieures à la Révolution française ; la Chapelle Royale, pour la musique sacrée ; le Salon d’Hercule ; et la Galerie des Glaces. Après celui des entreprises, le mécénat des particuliers a pris son essor il y a quelques années. Nous comptons environ 250 mécènes individuels réunis au sein de l’Association des amis de l’opéra royal, l’ADOR. Ils vont soutenir cette année quatre représentations, dont La damnation de Faust de Berlioz, un projet très ambitieux. Le mécénat permet de financer de gros spectacles, mais surtout il légitime l’activité.

 

Quels sont vos projets les plus décoiffants ?

L.B : A partir du mois d’octobre, nous allons donner deux grandes œuvres fastueuses dans le cadre d’une tournée européenne : le Te Deum de Lully et la Messe de Salzbourg du compositeur tchèque Heinrich Biber. D’abord à Versailles, puis à Prague, à Saint-Jean-du-Latran à Rome, et à Dresde. C’est une initiative franco-tchèque exemplaire que nous avons montée avec l’orchestre tchèque « Collegium 1704 » dirigé par Vaclav Luks et grâce à un important mécénat tchèque.

Autre projet artistique renversant : le King Arthur de Purcell, avec une mise en scène signée des comiques Shirley et Dino. Un spectacle drôle, brillantissime, inspiré, inattendu. Qui montre qu’on peut faire de l’opéra baroque déjanté !

 

Que représente Versailles à vos yeux ?

L.B : Au-delà des fastes du baroque, Versailles est un symbole absolu de l’excellence. Excellence dans les arts, la littérature, l’architecture, la gastronomie, etc. Dont l’initiative revient à Louis XIV, qui fut de tous les rois de France le plus proche des arts, et le grand ordonnateur d’un moment unique dans notre Histoire pour l’art et la culture. Nous sommes les héritiers de cette volonté royale et notre politique culturelle française repose en partie sur cet acquis. Ce que les visiteurs viennent chercher à Versailles ? Avant tout cette immense beauté, cette excellence incomparable, ce patrimoine dont l’attractivité unique au monde perdure.


Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.