letsgofrance_bergerac.jpg
Eglise Saint-Jacques de Bergerac
Mobilité

Bergerac, porte d’entrée internationale du tourisme en France

par

MobilitéBergerac, porte d’entrée internationale du tourisme en France

Si Bergerac séduit par son histoire séculaire, sa douceur de vivre et ses vignobles, elle accueille les touristes étrangers grâce à son aéroport international. Présentation d'une ville qui multiplie les projets pour être toujours plus attractive.

300.000

C'est le nombre de passagers, la fréquentation de l'aéroport de Bergerac en 2016 

« Nous avons un port historique sur la Dordogne. Au Moyen-Âge il était l’endroit de passage des gabarres, seules moyens de transport entre l’Auvergne et l’Atlantique, via l’embouchure de la Gironde », raconte Laurence Rouan, l’élue en charge du tourisme à Bergerac. Ce port, utilisé comme parking en hiver, est devenu un des hauts lieux des « Estivales », le nouveau programme d’animation de la ville en été. Et ce sont désormais, concerts, vente de produits du terroir, animations qui se succèdent, de juillet à septembre, pour le plus grand bonheur des touristes. 85 animations cette année, une pierre de plus qui renforce l'attractivité de la ville.

 

L’aéroport international de Bergerac est le seul à accueillir des gros porteurs dans la région. Sur 14 lignes, 13 sont internationales

 

letsgofrance_laurence_rouan.jpg

letsgofrance_laurence_rouan.jpg, par AdminLetsGo

Porte d'entrée internationale

L'aéroport international de Bergerac estplus moderne, plus imposant.  «Créé dans les années 30, il a longtemps été lié à un monde associatif très dynamique : l’aéroclub de Bergerac compte 120 passionnés de parachutisme et d'aéronautique», explique Laurence Rouan. Depuis sa modernisation et son ouverture à l'international en 2002, il est le seul à accueillir des gros porteurs dans la région :sur 14 lignes, 13 sont internationales ! Et la fréquentation ne cesse d’augmenter : 300.000 passagers en 2016, un record.

De quoi renforcer le rôle de « porte Sud » de la Dordogne, qu'assume volontiers Bergerac. La venue des touristes et des résidents étrangers profite aux commerces et à l'agriculture locale, qui compte 1200 viticulteurs. Les Anglais, sont présents en force : Bergerac et les bastides voisines leur rappellent les liens historiques très forts entre Dordogne et Grande-Bretagne.

 

Réserve mondiale de la biosphère

Comme d’autres villes de France, Bergerac ne cesse d'innover pour renforcer son attractivité.  Plusieurs projets sont en cours : C'est d'abord la véloroute « voie verte », qui offrira bientôt 50 km de parcours le long des berges magnifiques de la Dordogne, dont le bassin est labellisé « Réserve mondiale de la biosphère » par l'Unesco. Autre projet important, celui de la future « Maison du vin et du tourisme », qui regroupera en centre-ville l’Interprofession des vins et l'office du tourisme, pour mieux servir les visiteurs.

 

« Faire bien avec peu. Même avec des budgets restreints, on arrive à faire de belles choses »

 

Innovation frugale

Pour concevoir la politique d'attractivité touristique de la ville, Laurence Rouan a un leitmotiv : « Faire bien avec peu ». « Même avec des budgets restreints, on arrive à faire de belles choses », explique l'élue. Pour les gradins du public des Estivales ?  Des bottes de paille feront très bien l'affaire.

A plus grande échelle, pour les travaux d'infrastructures la ville sollicite les financements de la région Nouvelle Aquitaine, et pourquoi pas de l'Europe et des investisseurs privés…  Dans une ville qui rime avec Cyrano, cela n'a rien d'une fanfaronnade !

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …