Dijon
Smart Cities

Dijon, première ville intelligente de France ?

par

Smart Cities Dijon, première ville intelligente de France ?

Déjà à la pointe des équipements intelligents, Dijon Métropole a lancé fin 2017 un projet novateur de connexion de son territoire. Focus sur un chantier unique qui pourrait faire de la collectivité bourguignonne la première vraie Smart City de France.

140

C'est le nombre de kilomètres de fibre optique déployé pour connecter la métropole

Paris, Rennes, Toulouse… La France ne manque pas de villes pionnières en matière de solutions urbaines intelligentes dédiées à la mobilité, à l’efficacité énergétique ou encore à la sécurité. Mais Dijon est sans doute en train de franchir une nouvelle étape dans la concrétisation des Smart Cities – avec, cerise sur le gâteau, une équipe de projet 100 % française !

Bouygues Energies & Services, Citelum (filiale du groupe EDF), Suez et Capgemini se sont vus en effet attribuer en septembre un contrat pour la réalisation et la gestion d’un hyperviseur urbain, qui  connectera entre elles les 24 communes de la métropole.

 

Une première en France à plus d’un titre 

 Dès fin 2018, le Grand Dijon verra ainsi l’ensemble de ses équipements – éclairage public, feux de circulation, véhicules municipaux, vidéoprotection, bornes d’accès au centre-ville, panneaux d’information, gestion de l’eau et des déchets, maintenance des bâtiments publics… – pilotés24/24, depuis un centre unique dirigé par un représentant de la police municipale. Une première en France, qui améliorera l’efficacité et la coordination des services urbains tout en diminuant les consommations d’énergie.

Les données recueillies permettront d’informer en temps réel les habitants sur l’état de leur ville –trafic, disponibilités de stationnement, qualité de l’air, incidents ou travaux en cours… – via des applications. Elles seront aussi mises à disposition des PME, des startups et des étudiants du territoire sur une plateforme d’OpenData, afin de stimuler leur créativité. C’est la première fois en France qu’une administration développe un projet d’ouverture des données publiques de cette envergure.

65%

C'est le pourcentage d'économies d'énergie attendu en 12 ans pour la ville de Dijon

Autre innovation de taille pour ce projet ambitieux et précurseur, pensé selon la dynamique vertueuse de l’économie circulaire : ce sont les économies générées (énergie, maintenance…) qui financeront la création de nouveaux services intelligents. Dijon devient ainsi un laboratoire de la connectivité et des solutions smart urbaines à grande échelle. 

 


Dijon, ville connectée en chiffres 

+ de 140 km de fibre optique déployés pour connecter la métropole

+ de 34 000 points lumineux remplacés par des LED, associées à des capteurs permettant de faire varier l’éclairage en fonction de la luminosité et de la fréquentation de la rue 

113 carrefours et 180 bus équipés de la priorité aux bus

205 véhicules de fonction géolocalisés

Objectif : 65 % d’économies d’énergie en 12 ans


Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …