photo_couverture.jpg
Formation

La Haute-Provence, terre de formation des boulangers bio du monde

par

Formation La Haute-Provence, terre de formation des boulangers bio du monde

Depuis 2005, l’École internationale de boulangerie accueille, au cœur des Alpes-de-Haute-Provence, des actifs du monde entier en quête de sens. Découverte d’une école unique en son genre, tête de file européenne dans le domaine de la panification au levain bio.

C’est l’histoire d’un passionné de levain, de ce savoir-faire ancestral qui rend la farine vivante et requiert une technicité sans faille.

Tout commence en 2001, quand Thomas Teffri-Chambelland, ancien enseignant en biologie, ouvre à Sisteron une boulangerie bio. Une pincée d’années plus tard, il crée un centre de formation professionnelle et achète dans la vallée du Jabron une exploitation agricole pour y produire ses céréales. Imaginer, produire, transmettre : c’est une vraie philosophie de vie qui s’enracine là.

Notre artisan-boulanger-paysan-enseignant va jusqu’à créer en 2013 un diplôme spécifique, homologué par l’État, orienté vers la filière biologique et la fermentation au levain naturel. Une première en Europe.

Ainsi naît l’École internationale de boulangerie, qui s’affirme d’emblée comme le leader européen dans son domaine.

 

« Au-delà de la quête d’un diplôme de boulanger, il est aussi possible d’être initié à devenir des créateurs de projets de vie, imaginatifs, autonomes et polyvalents ! Plus qu’une simple école, c’est un lieu de réflexion, de recherche, une sorte d’université de boulangerie. » un participant ardéchois

 

Une université du goût dans un écrin de nature

C’est à Saint-Martin, un hameau perché face à la montagne de Lure, que se pressent depuis lors une trentaine d’adultes par an, en reconversion professionnelle. Ils viennent de France, d’Allemagne, parfois même du Japon ou de Colombie pour apprendre à devenir boulanger et dirigeant d’entreprise : tous sont porteurs d’un projet que l’école aide à concrétiser à travers un accompagnement personnalisé.

Durant cette formation intense de 14 semaines, qui exige un investissement total, ils renouent ainsi avec des savoir-faire et des saveurs anciens, ils apprennent à réfléchir à leurs pâtes, à expérimenter encore et toujours pour développer leurs propres gammes de pain, avec ou sans gluten… mais aussi à se servir d’un ordinateur ! 

Un lieu également de partage, avec tout un réseau social fait d’anciens stagiaires « co-pains de formation », installés en France ou à l'étranger, de boulangers, pâtissiers et meuniers passionnés par le travail bien fait qui misent sur l’entraide pour mener à bien leur combat quotidien : offrir du bon pain à leurs clients.

Et la recette fonctionne : 80 % des élèves s’installent à leur compte dans les 18 mois qui suivent la formation et quasiment tous les autres trouvent un emploi1.

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

 


1 Source : Reporterre.net : https://reporterre.net/La-boulangerie-bio-a-son-ecole-qui-rencontre-un-etonnant-succes

  • photo_5.jpg
  • photo_3.jpg
  • photo_2.jpg
  • photo_1.jpg
  • photo_7.jpg
  • photo_6.jpg
Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …