mel3108shutterstock_354606596.jpg
Éducation

L’Université de Montpellier classée 2e mondiale en écologie

par

ÉducationL’Université de Montpellier classée 2e mondiale en écologie

Le 17 juillet, l’Université de Montpellier a annoncé qu’elle figure au 2e rang mondial des disciplines académiques sur la thématique « écologie », selon le classement de Shanghai. Un satisfecit régional pour la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Dans le match vers l'excellence auquel se livrent les universités mondiales, il apparaît, au vu des classements les plus observés et commentés (quoique parfois controversés), que les universités françaises souffrent globalement d'un déficit de reconnaissance et de réputation. L'Université de Montpellier (UM) vient pourtant de se distinguer.

En attendant le très renommé (mais aussi contesté) classement Shanghai Ranking* des 500 meilleures universités mondiales, prévu en août, c'est le classement mondial des disciplines académiques 2017 qui a été délivré début juillet par le cabinet Shanghaï Ranking Consultancy. Il couvre 52 disciplines dans cinq grands domaines (sciences de la terre, sciences médicales, ingénierie, sciences de la vie, sciences sociales).

Et c'est en écologie que la France brille, avec huit universités dans le Top 100, dont celle de Montpellier qui se classe en 2e position.

 

Intelligence collective

« Après le succès en février du projet Muse, cet excellent classement confirme la reconnaissance de la qualité de la recherche montpelliéraine sur ce thème, se réjouit Philippe Augé, le président de l'Université de Montpellier. Au-delà de notre université, c'est l'ensemble du site qui peut s'en prévaloir. »

La protection de l'environnement est d'ailleurs l'un des trois piliers du projet Muse, avec la santé et la sécurité alimentaire. Porté par l'UM en partenariat avec 19 établissements, le projet Muse (Montpellier Université d'Excellence) a décroché, en février 2017, le label d'excellence I-Site, avec à la clef une importante dotation financière émanant du Programme d'Investissement d'Avenir.

« Cette place prééminente dans le classement de Shanghai reflète l'intelligence collective du site de Montpellier, estime François Pierrot, coordinateur du projet Muse. Elle marque l'excellence de nos partenaires de recherche sur le site, notamment le CNRS, l'IRD, l'INRA et le CIRAD, et l'efficience de nos laboratoires communs. »

 

La bosse des maths

Dans ce classement mondial des disciplines académiques 2017, ce sont une fois de plus les universités américaines qui sont les mieux classées. Elles terminent en tête dans 32 disciplines sur 52.

Toutes disciplines confondues, 152 universités françaises se classent dans les tops 100. Elles se distinguent particulièrement en mathématiques, avec 18 établissements au Top 100, dont l'université Pierre et Marie Curie (Paris 6) sur la 3e marche du podium.


* Suivant les critères suivants : qualité de l'enseignement et de l'institution (nombre de prix et de citations des chercheurs), nombre de publications, performance académique au regard de la taille de l'institution.

 

Cécile Chaigneau
Article paru dans La Tribune le 18/07/2017

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …