mel2109_gautier_visuel_1.jpg
Ameublement

Gautier, un fabricant de meubles 100 % vendéen

par

AmeublementGautier, un fabricant de meubles 100 % vendéen

50 ans de travail pour imposer le style d’une entreprise familiale au plus haut niveau de la production de meubles européenne, avec la conviction de devoir ce succès à son implantation au cœur de la Vendée. C’est l’histoire du groupe Gautier, dont le directeur général, David Soulard, défend plus que jamais la capacité à viser très loin sans oublier d’où l’on vient.

En quoi le dynamisme connu par votre entreprise est-il lié à votre ancrage territorial ?

David Soulard : Notre ancrage territorial est un atout considérable ! Car le maillage industriel ici est très fort, du fait de la longue histoire du meuble dans la région. Il existe aussi une culture du lien entre entreprises de différentes tailles. Les sous-traitants de la filière sont tous présents et c’est bien-sûr idéal de disposer d’usines à proximité de leur ressource principale. 100 % de nos produits sont en bois issus de la gestion responsable du massif forestier qui relie la Bretagne à l’Aquitaine. Enfin, même si nous ne recevons pas d’aide directe de l’État, la priorité donnée par le territoire à la connexion par fibre optique a permis l’essor rapide de nos services en ligne. La structuration du réseau routier a également favorisé notre développement.

 

Notre ancrage territorial est un atout considérable ! Car le maillage industriel ici est très fort, du fait de la longue histoire du meuble dans la région.

 

Vos ressources humaines sont-elles aussi favorisées par cet ancrage ?

D.S. : La relation avec nos salariés est essentielle. Nous travaillons ensemble sur des programmes de formation et de transmission des savoirs qui nous lient sur le long terme. Alors que nous devons faire preuve d’agilité dans un secteur encore fragile, nos collaborateurs sont des bosseurs et disposent d’une qualité supplémentaire qui enrichit Gautier au quotidien : ils sont très engagés, en particulier dans le secteur associatif, où ils acquièrent des compétences très diverses.

 

mel2109_usine_gautier_-_visuel_2.jpg

mel2109_usine_gautier_-_visuel_2.jpg, par AdminLetsGo

 

Vous venez d’obtenir le Label France, est-ce un argument de vente supplémentaire ?

D.S : Quand je suis arrivé chez Gautier, il y a quinze ans, le « made in France » était devenu si ringard qu’on en retirait la mention sur nos étiquettes. Mais aujourd’hui, les choses changent très vite. Les consommateurs français ont compris que cette marque était le gage d’une économie circulaire, dont ils bénéficient au-delà de leur achat par l’impact positif sur l’économie du pays. Mais ils sont méfiants. Ils veulent être sûrs de ce que signifie le « made in France » et le label, qui s’accompagne d’un audit très dur, est là pour les rassurer. C’est aussi une fierté pour nos salariés. Je suis convaincu d’avoir fait le bon choix en inscrivant Gautier dans cette rigueur et cette transparence qui sera déterminante dans les prochaines années.

 

Je n’ai aucun doute sur la valeur de la « marque France » à l’étranger, c’est un gage de sérieux et de qualité.

 

Est-ce une plus-value à l’international ?

D.S : Pas forcément le label en tant que tel, mais la marque France, clairement. Quand je vois l’accueil qui nous est réservé dans l’ensemble des salons internationaux où je me rends régulièrement, je n’ai aucun doute sur la valeur de la « marque France » à l’étranger. C’est un gage de sérieux et de qualité. L’idée est d’en profiter pour développer l’intérêt pour des territoires  spécifiques à l’échelle internationale. Avec les Pays de Loire, nous avons notre carte à jouer : nous conjuguons renouveau industriel et innovation digitale de pointe. La compétition est rude, mais nous avons toute notre place.

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …