mel1810_visuel_gourmet_bag.jpg
Dossier anti-gaspillage

« Gourmet Bag », le doggy bag à la française

par

Dossier anti-gaspillage« Gourmet Bag », le doggy bag à la française

Pour lutter contre le gaspillage dans les restaurants, l’antenne rhônalpine du ministère de l’agriculture et de l’alimentation a lancé « Gourmet bag », en 2014. Trois ans après, environ 750 restaurants ont rejoint l’initiative. #LetsgoFrance a rencontré la créatrice du projet, Elisabeth Manzon, chef de projet alimentation à la Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF) Rhône-Alpes.

mel1810_portrait_gourmet_bag.jpg

mel1810_portrait_gourmet_bag.jpg, par AdminLetsGo

Comment est née l’initiative du « Gourmet bag » ?

En 2013, le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire venait d’être signé sous l’égide du député Guillaume Garot. Quand nous avons vu que la principale organisation patronale dans la restauration, l’Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (Umih) s’engageait à promouvoir les « sacs à emporter », nous nous sommes demandés ce que nous pouvions faire à notre niveau. Sur notre région de Rhône-Alpes et à Lyon, la tradition en restauration est très forte mais les doggy bags n'existaient pas. Après plusieurs enquêtes, nous avons décidé de créer une marque, « Gourmet bag ». Avec des outils de communication pour créer de l'envie et une dynamique autour de ces sacs à emporter, afin de lutter contre le gaspillage.

 

Il n’est pas si fréquent qu'une direction régionale d’un ministère se lance dans une innovation d’usage et crée une marque d’ambition nationale.  Comment avez-vous réussi ?

(Rires) Nous nous sommes d’abord appuyés sur nos ressources internes, puis sur une agence de communication. Je me suis dit : pourquoi ne pas utiliser des outils marketing à l’appui de notre démarche de lutte contre le gaspillage ? Ensuite, nous avons trouvé des relais, par exemple auprès des syndicats mixtes de traitement des déchets.

 

Quel est l’impact de votre initiative ?

La visibilité a dépassé les frontières puisque nous avons eu un article dans le New York Times, en novembre 2014 ! En France, l'impact a été variable suivant les régions et les interlocuteurs. Aujourd'hui le site « Gourmet bag » recense environ 750 restaurants dans toute la France. 

 

Un jour, le « Gourmet bag » deviendra un nom générique pour le « doggy bag » en France !

 

Comment avez-vous fait pour que Gourmet Bag soit utilisé au-delà de votre région ?

Gourmet bag est une démarche participative. Toute structure peut utiliser la marque et les outils Gourmet bag librement, tout en étant invitée à partager ses propres outils. Cela a très bien marché. Deux exemples : la métropole de Toulouse a travaillé avec l’université de Marseille sur les « bons » discours des serveurs pour proposer le Gourmet Bag à leurs clients. La Chambre de commerce et d’industrie de Saône-et-Loire a créé avec l’aide de l’ADEME de nouveaux visuels avec des bandes dessinées humoristiques et pédagogiques sur les Gourmet Bag.

 

Aujourd’hui, que faites-vous pour sensibiliser contre le gaspillage alimentaire ?

Nous menons beaucoup d'autres actions contre le gaspillage alimentaire mais nous continuons de répondre aux demandes - on en a de plus en plus - qui arrivent sur le site web, car le gourmet bag est un très bon outil pour sensibiliser !

 

mel1810_logo_gourmet_bag.png

mel1810_logo_gourmet_bag.png, par AdminLetsGo

 

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Abonnez-vous à notre newsletter :

Chargement …