shutterstock_669185602.jpg
©Indiko Afnor
Économie
par

Le Var fait des achats responsables une question territoriale

Quand on n’est pas un grand groupe, comment développer une politique d’achat responsable ? L’Union Patronale du Var dote les TPE/PME de son territoire d’un outil développé par le groupe AFNOR : la plateforme Indiko Achats Responsables. Une initiative ambitieuse dont l’issue pourrait conduire à une meilleure maîtrise de l’économie sur et pour le territoire. Les explications d’Arnaud Chardon, chef de produit Indiko du groupe AFNOR et de David Morlet, chargé de missions RSE à l’UPV.

arnaud-chardon_afnor.jpg

arnaud-chardon_afnor.jpg, par AdminLetsGo

Porter la question des achats responsables à l’échelle d’un territoire : une telle démarche a-t-elle déjà existé ?

Arnaud Chardon : Pas à ma connaissance, c’est inédit. Notamment sur cette question des achats responsables. Et pourtant, c’est la clé du succès d’un territoire de réussir à injecter une démarche RSE dans ses achats : cela oblige à faire vivre l’économie locale, à la rendre plus vertueuse, pour créer une nouvelle dynamique.

Dans la notion des achats responsables, il y a notamment la question de l’impact direct de ceux-ci sur le territoire. Comment une PME les structure-t-elle ? Recourt-elle plus souvent à des prestataires de proximité ? Sur quels types de services en particulier ? Ces notions sont indispensables et notre plateforme sera une mine d’informations à ce sujet-là. 

 

David Morlet : Le territoire, c’est l’échelle de référence de la nouvelle économie française. L’union patronale du Var cherche donc à proposer des outils qui apportent à ses entrepreneurs une vision territoriale et les feront avancer sur les bonnes voies, avec les bonnes pratiques. On se demandait comment impliquer les chefs d’entreprise au-delà de simples réunions, comment les sensibiliser à la RSE de la manière la plus concrète possible. La question des achats a été pour nous le point d’entrée. AFNOR est à la fois un acteur engagé et territorialisé, et c’est cette convergence qui nous intéressait dans notre collaboration.

 

Pourquoi est-il intéressant de mener cette expérimentation dans le Var ?

David Morlet : L’Union Patronale du Var compte 5 000 adhérents et entreprises en réseau. Plus de 92% emploient moins de 10 salariés, et c’est ce qui fait notre 1re particularité.

La 2e, c’est la nature de notre économie. Le département du Var est peu industrialisé, mais peut s’appuyer sur les secteurs du tourisme et la restauration, de la santé, des services à la personne, du commerce, et du bâtiment : des économies, par nature, liées au territoire. L’un dans l’autre, cela conduit (ou devrait conduire) nos TPE/PME à acheter localement. Les circuits courts sont très à la mode. Le problème est le manque de suivi : plus on aura de visibilité, plus les circuits courts deviendront maîtrisés et ensuite, un réflexe.  Avec la plateforme, au-delà de la vision individuelle proposée à chaque entreprise, nous pourrons disposer d’un état des lieux des pratiques d’achats responsables. Il sera également possible de lier les opérations en matière de RSE, de montrer l’interdépendance sur le territoire et pour le territoire, de renforcer la création de filières et de développer les bonnes pratiques.

 

On parle de plus en plus de B2T, de business to territory. Vous nous confirmez que le territoire devient un interlocuteur économique de poids en France ?

Arnaud Chardon : Cette expression B2T fait sens maintenant que nous avons en France la culture du suivi et de la mesure de l’impact. Un acteur national, comme le groupe AFNOR, est aussi un partenaire à l’échelle des territoires régionaux. C’est d’ailleurs notre ligne de conduite car le groupe AFNOR est implanté dans chaque région de France, au plus près de nos clients, qui sont majoritairement hors Île-de-France. 

David Morlet : C’est également un plus en termes d’image. La dimension de l’ancrage territorial est un élément absolument majeur du développement de filières. D’ailleurs l’UPV a bien compris cette dimension et dispose de plusieurs délégations afin de mieux mailler le territoire et répondre aux attentes des chefs d’entreprise.

D’une manière générale, le territoire est la bonne échelle pour développer les partenariats entre acteurs économiques. A ce titre, l’UPV collabore très étroitement avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var en matière de RSE et d’Economie circulaire.

Quels seront pour vous les indicateurs de succès de la plateforme ?

David Morlet : La collecte de données quantitatives est la clé de réussite. Il faut intégrer et donc sensibiliser un maximum de petites entreprises. Pour cela, nous informons les chefs d’entreprise et essayons de les embarquer avec nous dans cette aventure. Ce projet est le leur à terme.

Nous sommes ravis de ce partenariat avec l’AFNOR. Cela permettra de renforcer nos collaborations, notamment avec la déléguée régionale PACA avec qui nous travaillons depuis des années.

 

Arnaud Chardon : Si 10% des 5000 TPE/PME contribuent, ce sera un beau résultat. On pourra déjà fournir une analyse du territoire sur 4 indicateurs clés : Qui sont les personnes impliquées et formés aux achats responsables ? La RSE est-elle prise en compte dans la consultation des fournisseurs ? Quelle est la sensibilité aux coûts du cycle vie des produits et services ? Les spécifications RSE sont-elles intégrées aux cahiers des charges lors d’appels d’offres ?
Au-delà de la simple donnée, notre démarche se veut pédagogique puisqu’elle est en cohérence avec la norme ISO 20400 qui indique aux entrepreneurs comment adopter une démarche RSE, par les achats au sein de leurs entreprises.
Une démarche similaire est engagée en Occitanie, avec notre plateforme Indiko Qualité. Nous sommes ouverts à des collaborations avec tous les acteurs territoriaux volontaires !

 

Plus d'informations ici . 

Photo : Arnaud Chardon

 


Afnor, partenaire de #LetsgoFrance

 

C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici.

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.