nimes.jpeg
Attractivité des territoires
par

Openîmes, dans l’arène des territoires

Au printemps 2015, la communauté d'agglomération Nîmes Métropole crée Openîmes, son agence de développement économique. A l'image d'OnlyLyon ou d'Auvergne Nouveau Monde, Openîmes s'est depuis muée en « marque ». Objectif de cette stratégie : faire gagner le territoire en visibilité et le faire rayonner dans des domaines plus larges que la seule économie. Explications de François Nicolas, Directeur d'Openîmes.

Openîmes a été créé suite à la volonté d'une série d'acteurs politiques et économiques (Nîmes Métropole, la CCI et la CPME du Gard...) de favoriser le développement économique de la ville. Comment s'y prend-elle ?

François Nicolas : Son premier volet d'action est l'animation du territoire. Nous organisons régulièrement des événements pour permettre aux acteurs privés des filières stratégiques de se rencontrer, ou d'échanger avec les pouvoirs publics. Le deuxième volet est la prospection d’entreprises qui ont un projet d'implantation. Nous réalisons une veille active et lorsque nous détectons un tel projet, nous cherchons à rencontrer ses représentants pour les accompagner.

 

Vous évoquiez les « filières stratégiques » : avec ses 6 unités militaires, la plus grande école de Police de France, et la Base nationale d'avions de la Sécurité civile, Nîmes est un leader de la sécurité civile. Attirer les entreprises de ce secteur est-il une priorité ?

F. N : Nîmes ambitionne de créer un pôle d'excellence autour de la Sécurité civile. Nous concentrons donc nos efforts sur les entreprises de cette filière. Autre filière stratégique : les dispositifs médicaux, secteur dans lequel Nîmes possède déjà un riche écosystème de grandes entreprises nationales et internationales, à l'image d'Asklé Santé (du groupe Wincare), de Bastide Le Confort Médical, de Dedienne Santé, d'Idetec ou de KIMED.

 

Nîmes met en avant sa localisation stratégique au cœur de l'arc méditerranéen. Visez-vous les entreprises du sud de la France et de l'Europe ?

F. N :  Nous visons principalement les entreprises hexagonales qui souhaitent se développer dans le sud de la France, et pour des raisons géographiques et culturelles évidentes, les entreprises de pays méditerranéens voisins qui cherchent à investir à l'étranger. Mais nous ne négligeons aucune région et prospectons également en Europe du nord et de l’est, et hors des frontières du continent.

 

Après presque  trois ans, quel bilan dresser de la marque Openîmes ?  

F. N :  La marque Openîmes est en train de  dépasser le cadre économique en faisant également la promotion des atouts culturels, éducatifs ou touristiques de notre territoire. Nous créerons bientôt  un réseau « d’ambassadeurs », et avons organisé à Paris le 19 octobre, une soirée qui a regroupé plus de 300 personnes. Je pense que cette évolution marketing offre à notre territoire un outil moderne et adapté aux communications d'aujourd'hui pour fédérer les différents acteurs privés et publics locaux, valoriser toute la diversité de nos atouts, et favoriser les retombées économiques.


C'est parti pour la 2ème édition ! Participez à la 2nde édition des Trophées #LetsgoFrance ici.

Pour recevoir toutes nos publications, abonnez-vous à notre newsletter.

Intéressé ? Laissez-nous votre email.Nous vous préviendrons dès l’ouverture des candidatures.
Concours

Trophées
#LetsgoFrance

Votez pour vos
dossiers préférés

Chargement …

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic.
Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.